Color Cards

 

octobre 2015

Vous avez peut-être déjà vu ces boites dans le bureau, rangées près des Story Cubes...il y en a aussi dans l'armoire de Multi...

Aujourd'hui, la minute pédagogique vous présente les "Color Cards" :

                       Drc 743 sequences verb tenses      X6sp137 01

Ces deux boites contiennent des séries de photos qui décrivent une action de la vie quotidienne en trois images pour la première et en six ou huit images pour la deuxième.

                                   9781909301290

Cette boite contient de belles photos qui peuvent constituer un début d'histoire à raconter.

                                        Colorcards whats wrong language cards

Ici, il s'agit de photos absurdes où quelque chose cloche !

                                 17121 190x190

Dans cette boite, vous trouverez de grandes photos pour lesquelles on peut imaginer ce qu'une personne dirait dans la situation donnée.

                                            0015339w

Enfin, cette boite contient de petites photos de personnes dans des situations de la vie quotidienne.

Par rapport à des images collectées dans des magazines (qui sont néanmoins de précieux outils de travail), les "Color Cards" offrent l'avantage d'avoir été conçues dans un but didactique et donc de permettre un travail langagier autour de scènes de la vie courante. Les photos sont neutres (il n'y a pas de marques ou de texte), elles mettent en scène des personnes de tous âges et de toute ethnie.

Pour quels groupes ?

Tous les groupes sont concernés !
Dans les cartes 'Everyday life' et 'Sequences', on parle de situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire est descriptif et convient même aux débutants.

 

Les autres cartes demandent une certaine imagination, voire un certain sens de l'humour. Pour une meilleure appropriation par les apprenants, travaillez plusieurs fois avec les cartes de situations simples évoquées ci-dessus avant de proposer ces images au groupe.

Pour quoi faire ?

Pour des productions d'oral ou d'écrit, les cartes aident l'apprenant :
- à mobiliser du vocabulaire de la vie quotidienne en décrivant les images,
- à trouver une idée, à la développer, à construire une histoire, ce qui permettra de se lancer plus facilement dans l'expression orale ou écrite - compétences parfois difficiles à amorcer.

Comment faire ?

Les possibilités sont multiples, en fonction des niveaux, de la taille du groupe, du temps dont on dispose... en voici quelques exemples :

- les apprenants travaillent en binôme ; ils choisissent une carte (ou une série), la décrivent d'abord à l'oral entre eux, puis écrivent les phrases ainsi produites (vous veillez à l'écriture juste) ; en fin d'atelier, chaque binôme lit sa production au groupe en montrant les images.

- pour un groupe peu nombreux de débutants : les apprenants choisissent une image (ou une série) pour le groupe, la décrivent entre eux - les bénévoles ont donné auparavant le vocabulaire nécessaire - puis un texte de cette description est écrit, soit en dictée à l'adulte (très débutants), soit les apprenants se lancent dans l'écriture collective (une phrase par apprenant au tableau). Veiller à ce que chacun ait un texte juste dans son cahier.

- au lieu de choisir la carte (ou la série), les apprenants peuvent la piocher au hasard : on peut proposer cela une fois qu'on a travaillé plusieurs fois avec le choix libre.

- on peut essayer d'imaginer ce qui s'est passé avant, ce qui va se passer après - ceci permet de travailler les temps.

etc...

Quelques conseils, quelques suggestions

- Veiller à ce que l'écrit dans les cahiers soit juste.
- Plus les apprenants seront libres dans leurs choix, dans les modalités de travail, plus l'expression sera riche. Une consigne plus contraignante peut venir plus tard, car la contrainte est aussi - dans certaines conditions - un vecteur de création et d'expression.
- Les productions d'écrit doivent être valorisées : la lecture au groupe est une première valorisation indispensable. On peut également imprimer ces textes pour en faire un livre de vie du groupe. On peut aussi imaginer faire un livre de vie de l'association, avec tous les textes sur une certaine période. Cela constitue ainsi un vivier de textes d'apprenants sur lesquels travailler.
- Les productions d'écrit sont une mine inépuisable de travail sur la langue :

- lexique : la fameuse 'chasse aux mots' dans laquelle on cherche les mots dérivés afin d'enrichir le vocabulaire des apprenants.

- grammaire, prononciation, syntaxe, orthographe : par analogie toujours, on travaille des points qui ont posé problème. On peut le faire avec un seul texte, mais plus les productions sont nombreuses, plus on a à sa disposition un corpus varié et riche qui permet d'analyser la langue, trouver des règles, corriger des erreurs.

Ce travail autour d'images offre à chaque apprenant la possibilité de s'exprimer à l'oral et à l'écrit, selon son niveau, ses besoins et son rythme, tout en favorisant la dynamique de groupe.

Merci pour votre attention

Sybille

 

Creer avec la langue française; siège social: 11 avenue de la Trémouille 94100 Saint Maur; Tel 01 55 96 00 17; email: creer@aliceadsl.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site