Créer un site internet

Comment apprend-on?

COMMENT APPREND- ON ?

Les points à connaitre pour une passation réussie

 Apprend-on à marcher, à un jeune enfant, en le tenant toujours par la main ?

 

Pour qu’un apprenant apprenne, il faut veiller aux points suivants :

Qu’il soit autonome dans son apprentissage : suppose de lui donner les clés pour qu’il se crée ses propres stratégies d’apprentissage,

Qu’il parte de ses connaissances,

Qu’il compare avec sa langue maternelle, son vécu.

Ce qui suppose que le bénévole soit un médiateur : qui planifie une séquence d’apprentissage, avec des objectifs et qu’il guide l’apprenant à structurer les apprentissages, qu’il l’aide à apprendre et à développer des stratégies personnelles d’apprentissages que l’apprenant pourra remettre au service de la construction de son apprentissage, en dehors de la classe.

MOINS LE BENEVOLE PARLE, PLUS LES APPRENANTS AURONT DE LA PLACE POUR PARLER.( voir la répartition dans l’exemple d’une acquisition/plus bas)

Une séance réussie et une séance ou l’on entend les apprenants, le rolede bénévoles :

Questionner, laisser agir, interagir, plutôt que de donner des réponses, des solutions, des règles...

Comment partir des connaissances des apprenants sur le thème choisi ?

Partir de documents authentiques (Vidéos, textes, images, photos, pubs, documents…)

Utiliser un tableau à compléter en collectif au tableau :

Chacun apportera des éléments de réponse.

QUI       OU      QUAND  QUOI   COMMENT POURQUOI AUTRE (pour un document) ce que je vois, lis…)
             

 

Exemple pour une règle de grammaire : « la négation »

Proposer une vidéo, un audio, des images avec une situation de communication sur l’objectif, effectuez le tableau puis proposer un texte :

Je suis heureuse

Je ne suis pas heureuse

Je suis en retard

Je ne suis pas en retard

J’ai bien compris

Je n’ai pas compris

Je parle français

Je ne parle pas français

 

Voir d’autres notions( deux verbes qui se suivent…) A faire découvrir de la même manière.

 

Construction d’une acquisition par l’apprenant en appui avec le bénévole :

1 ère phase : Mise en situation : Ecouter, Observer (vidéo, audio, image, texte…)

2 -ème phase : Dégager des hypothèses (en collectif)

3 -ème phase : Déduction d’une règle (peut se faire en binôme)

4 -ème phase : Confirmation de la règle par l’enseignant

5 -ème phase : Entrainement à l’aide d’exercices, écrits, oral (jeux de rôle)

6 -ème phase : Appropriation (écriture de textes personnels, jeux de rôle…)

7 -ème phase : L’évaluation, elle sera formative (on apprend de ses erreurs) et renseignera l’enseignant sur l’acquisition ou non de l’objectif.

Exemple :

Consigne : Ecrire la chartre de vie dans les ateliers de français( je…/je ne…)(Je peux/je ne peux pas)(Je dois/je ne dois pas)…

Cette méthode s’applique pour tout objectif d’apprentissage, elle peut paraitre astreignante ou chronophage ; mais elle fait au contraire gagner du temps car elle consolide les apprentissages qui ne seront plus à reprendre.

 

×